Affiner la recherche

dès  1,70 €
dès  40,50 €
dès  11,20 €
jusqu'à -27%
jusqu'à -27%
dès  2,95 € 3,95 €
dès  11,20 €
dès  6,25 €

Comment choisir son pinceau ou sa brosse pour l'huile ? 

Selon la technique : Pas de fibres synthétiques pour cette technique (elles frisent avec les solvants), uniquement des manches longs (peinture sur chevalet) :

  • Peindre l'esquisse du tableau avec un jus dilué : soies de porc.
  • Pose des motifs : soies de porc.
  • Travail en épaisseur : soies de porc.
  • Travail en glacis, hyperréalisme : poils fins.
  • Peindre les détails et finitions : poils fins.

Selon la forme : chaque série convient à une étape différente :

  • Plat : Le pinceau à pointe plate est idéal pour faire les fonds, les jus en première phase d’exécution et les reprises.
  • Plat long : Le pinceau à pointe plate longue apporte de la matière pour la mise en place des masses, des couleurs, des fonds et des aplats.
  • Rond : Le pinceau à pointe ronde aide à l’expression des détails, à tracer les contours, à effectuer les retouches et les finitions.
  • Usé bombé : Le pinceau à pointe usée bombée est pensé pour l’exécution, les modèles, les reprises, les finitions et les glacis.
  • Amande : Les pinceaux amandes  permettent les exécutions en phase avancée, les modèles, les retouches et les finitions.
  • Sur cambres : Les pointes sur cambres permettent d’avoir un toucher précis, nerveux et rapide. Pour les matières en pâte.
  • Éventail : Le pinceau éventail est pensé pour les fondus, l’estompage, les glacis et les finitions.