Essayez nos autres papiers : papiers pour marqueurs, papiers scolaires, tout pour la carterie et plus !
dès  18,50 €
jusqu'à -42%
jusqu'à -25%
13,12 € 17,50 €
7,45 €
jusqu'à -43%
jusqu'à -43%
dès  14,95 €
dès  21,50 €

Essayez nos autres papiers : les feuilles et bloc no 1, 2, 3, 4, et 5, les papiers pour marqueurs, le papier scolaire, ainsi que tout le matériel pour fabriquer votre papier, la carterie, des cartes à gratter et des albums photos !

Focus sur le papier crépon Maildor 40

Le support idéal pour tous les travaux manuels et la décoration festive ! Il ravira petits et plus grands !

Focus sur la fabrication de papier

COMPOSITION DE LA PÂTE

Pour fabriquer du papier, il s’agit en fait de mélanger une pâte fabriquée à partir de fibres de cellulose issues du bois (chutes de scierie, éclaircies) avec une grande quantité d’eau (entre 95 et 97 %).

Les fibres de cellulose sont séparées de la lignine par un procédé mécanique ou chimique. La longueur des fibres obtenues déterminera la résistance du produit : les fibres longues (issues des résineux) sont utilisées pour un papier fort tandis que les fibres courtes (issues des feuillus) composent un papier de luxe destiné à recevoir un beau filigrane. Le coton est également utilisé, mais pour un certain type de papier. En effet, les fibres de coton sont beaucoup plus chères (jusqu’à 6 fois) que les fibres de cellulose. Dans le pulpeur, on ajoute aux fibres de cellulose du carbonate de calcium qui améliore la blancheur et favorise l’écriture. Le Kaolin ou le talc sont d’autres possibilités de charge minérale. Dans ce mélange sont également introduits de la colle pour lier les fibres et des colorants ou des azurants optiques pour optimiser la blancheur.

Il faut ensuite procéder au raffinage de ce mélange : le raffinage est obtenu par cisaillement et frottement des fibres entre des lames métalliques. Cette phase décisive va conférer au produit sa résistance et son aspect fondu.

APRÈS LE RAFFINAGE

La pâte est épurée, c’est-à-dire débarrassée de ses impuretés, par centrifugation (épurateur tourbillonnaire) et sous pression (épurateur à tamis). La pâte épurée est ensuite dévers